Saviez-vous qu’entre l’Action de grâce et Noël, 5 millions de touristes visitent la Grosse Pomme? Pas surprenant que chaque année, New-York se faufile dans le palmarès des destinations les plus prisées! Et le temps des Fêtes, c’est encore plus impressionnant… Vous souvenez-vous du Miracle de la 34e avenue ou de Maman, j’ai encore raté l’avion?


Honnêtement, on ne pensait pas repartir avant 2018, mais on grattait littéralement les murs. Comme la plupart des gens, nous sommes en vacances pendant les Fêtes du 22 décembre au 2 janvier. Chaque année, certaines dates au calendrier sont des traditions familiales et d’amitiés qui ne peuvent pas être touchées. Le départ idéal, pour nous, devait donc se faire entre le 25 et le 30 décembre…

Après quelques recherches, nous avons réservé avec la compagnie de voyages en autobus Tourika, à destination de New-York! Il existe d’autres compagnies qui font l’équivalent comme Tours Amérique, J’aimontour, Sinorama – ben non, ce n’est pas juste pour la Chine!, etc., mais pour nous les dates tombaient pile-poil!

26047389_1777316845672671_5447844158759498389_n

Pourquoi surnomme-t-on la ville « la Grosse Pomme »?

Comme Paris, la ville lumière, New-York possède aussi son surnom bien connu. Il n’y a pas si longtemps, les courses hippiques avaient la cote à New-York et les gagnants remportaient une pomme comme prix…un trophée qui peut avoir l’air banal aujourd’hui, mais il s’agissait du prix le plus important à l’époque! Alors, plusieurs commencèrent à surnommer New-York la grosse pomme dès les années 1900!

Plus tard, une campagne de promotion touristique appela officiellement New York, la « Grosse Pomme » pour attirer des voyageurs de partout et pour changer leurs mentalités puisque beaucoup pensaient que c’était une ville dangereuse. Bien réussi, n’est-ce pas?

Des forfaits de 2 nuits/3 jours sont offerts mais tant qu’à faire toute cette route, pourquoi ne pas faire 3 nuits/4 jours? (470$/personne pour l’autobus, les transferts, l’hôtel et les déjeuners) Un des points les plus intéressants, c’est que vous avez la possibilité de choisir un forfait « sur mesure ». Vous pouvez prendre seulement le transport et réserver votre hébergement par vous-même via Hotwire ou Airbnb par exemple, ou encore prendre la formule organisée de A à Z incluant différents tours de ville, une croisière vers la Statue de la Liberté et l’accès au nouvel observatoire du One World Trade Center. Si vous êtes de ceux qui préfèrent le faire par vous-même, sans suivre un groupe, tout est possible, c’est ce qu’on a fait! Finalement, pour vivre une expérience 100% urbaine dans la ville new-yorkaise, il est aussi possible de réserver un hôtel à Manhattan ($) avec la compagnie.

Passerelle_rueNY


Bon à savoir :

  • Prévoyez 26$US par personne pour les repas (incluant les boissons et le pourboire) pour les 2 arrêts sur la route dans les restos buffets (Golden Coral et Poncho’s) – qui en passant étaient ben correct!
  • Calculez les pourboires de vos accompagnateurs (le guide et le conducteur). Le prix suggéré est de 16$ (4$ par jour) donc 32$CAN par personne à prévoir! À vous de juger en fonction des services rendus!
  • En général, New-York, c’est cher! N’hésitez pas à sortir un peu des zones touristiques pour trouver des trucs plus abordables…parce qu’à 19$US la coupe de vino sur Times Square, ça monte vite!
  • Aussi, c’est dans Chinatown que vous trouverez les souvenirs à l’effigie de la ville les moins chers!
  • Un système très intéressant à NY c’est la classification des restaurants. Recherchez la lettre A. Ce sont les résultats des inspecteurs et, contrairement au Québec, les restaurateurs sont obligés de les afficher. Il existe A, B, C et, « on va revenir dans un mois voir si ça s’est amélioré, alors n’y allez pas ». Il y a tellement de A que ça ne vaut même pas la peine de sauver pour un B.
  • Lorsque vous êtes dans un restaurant ou dans un espace public et que vous avez accès à des toilettes, juste allez-y! Contrairement au Québec, vous ne pouvez pas entrer n’importe où pour un p’tit pipi… Les toilettes ont souvent des codes sur leurs portes où vous devez acheter quelque chose pour pouvoir l’avoir et il n’y a même pas de toilettes dans les Starbuck’s!
  • En hiver, habillez-vous chaudement! Même si la température moyenne en saison froide à New York est de 5 degrés, ce n’est pas du tout le froid du Québec. C’est humide, donc plus difficile à supporter. Habillez-vous comme des ours! Prenez des pauses régulièrement et n’hésitez pas à sauter dans un métro pour éviter de prendre froid, c’est sécuritaire et facile!
  • Procurez-vous une MetroCard! Un billet pour un aller-simple coûte 3$US. Vous pouvez vous procurer une passe illimitée pour la semaine au coût de 32$US si vous pensez prendre plus de 4 fois le métro par jour… Nous avons pris le métro 3 fois dans les plus grosses journées! On peut aussi mettre le montant de notre choix et économiser environ 0,25 sous par ticket (2,75$). S’il vous reste de l’argent sur votre carte à la fin de votre séjour, pensez à la donner à un local qui en profiter au lieu de les perdre! En plus, c’est bon pour le cœur de donner! 😉

26233972_10155118156806179_2090417506_n


+ LES PLUS 

  • La compagnie
    • Tourika propose des options pour adapter votre voyage selon vos envies.
    • Départs de Québec, Trois-Rivière et Montréal!
    • Service de clavardage disponible de 8 am à minuit tous les jours pour répondre à vos questions, et ce, même en voyage!
    • Beaucoup de documents pratiques avant le voyage comme des billets sur Comment se préparer pour un voyage en autocar? ou Quoi ne pas oublier avant de partir? et une liste d’activités gratuites à faire sur place.
  • Une guide passionnée
    • Avoir une guide qui répond à nos questions.
    • Le trajet passe vite puisque la guide vous parle de la ville avant d’arriver
    • Notre guide est vraiment amoureuse de NY. On a eu le droit à des documents d’information supplémentaires juste pour notre groupe.
    • On ne sait pas si c’est comme ça dans les autres bus, mais Marie-France, notre guide, prenait toujours le soin de nous mettre une musique différente lorsqu’on traversait le tunnel vers la ville. Belle attention et beaucoup d’émotions au rendez-vous!
  • Voyager en autocar
    • Zéro besoin de se casser la tête, on se laisse guider et on relaxe!
    • Les transferts sont facilitants (conducteur sympathique et d’expérience. Salut Tony! Vive les autobus chauffées!)
    • Le film au retour … Si vous n’avez pas vu August Rush, c’est un film à voir!
    • Les buffets sur la route… particulièrement le mexicain du retour!

– LES MOINS

  • Voyager pendant la nuit, ce n’est pas pour tout le monde! Qui réussit vraiment à dormir à son aise dans un autobus? Faut ce qui faut, hein? Ça nous permet aussi de profiter de New-York plus longtemps alors, on ne peut pas vraiment chialer!

26175020_10155118156756179_728352974_n

  • Les heures de transport (Parfois, on a envie de dormir plus longtemps le matin, et de rentrer se reposer plus tôt le soir!)
  • L’hôtel est loin de Manhattan. On n’est pas à Newark, on est à Avenel, c’est 35 minutes sans trafic. Déception aussi du côté du déjeuner chaud…on laissait souvent faire et on attendait pour déjeuner en ville. En général, c’est plus un 3 étoiles mais, ça fait la job en masse pour dormir!

ET SI C’ÉTAIT À REFAIRE?

  • Voyager en autocar est une bonne option! 
  • Conserver les 3 nuits/ 4 jours, c’est un minimum!
  • Faire dodo directement à Manhattan pour :
    • avoir la liberté de notre horaire à 100%;
    • vive pleinement le nightlife de la ville qui ne dort jamais et;
    • voir la ville aux p’tites heures du matin, sans les touristes.
  • On retournerait encore et encore à New-York, si différente de saison en saison! 

Flatiron

En espérant que ces mots vous aident à planifier votre voyage à votre tour! N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des questions, ça nous fera plaisir d’échanger avec vous. Lisez également nos autres billets sur New-York pour trouver une foule d’idées de sorties et… à bon prix!

À la prochaine fois!